•  

    Brigitte Bop - Back in Eul' Berry

     

    Certes, cet album est disponible depuis déjà deux ans, mais mieux vaut tard que jamais pour dire un mot de cette galette de Brigitte Bop, célèbre combo punk-rock orléanais. Une production de laquelle se dégage une énergie de tous les diables. A peine posé sur la platine, « Encore une fois » vous pètent à la gueule ! Plus loin, les titres "Le Gourou", "Comme mon idole" et surtout "Ma vie est nulle", sont teintés d'un humour décapant. D'autres morceaux, comme "A mort l'Europe", "Ce siècle aura ta peau", prêtent davantage à la réflexion. Aux seize titres de Back in Eul' Berry, nos joyeux drilles n'ont pas hésité à ajouter, en bonus, cinq lives et une interface CD-Rom ! Le tout pour seulement 12 € p.c, auprès de Trauma Social, 3 rue de la Plâtrerie - 91150 Étampes.

     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    1 commentaire
  •  

    Down to the Wire - Simon Chainsaw

     

    Légende australienne, Simon Chainsaw a joué avec les Vanilla Chainsaw, de 1986 à 1995. Pour cet album survitaminé il a fait un petit détour en France. Aventurier du rock, il sillonne la planète et enregistre à l'occasion avec divers groupes et artistes (Celibate Rifles, New Christ, Hitmen, Turbolove, etc.) Pour enregistrer Down to the Wire, il a atterri dans l'Yonne, au Kaiser Studio. Sur cet album, produit par Lucas Trouble créateur du label Nova Express et du Kaiser Studio, Simon est accompagné entre autres par des membres d'Holy Curse, Hawaï Samurai. Down to Wire est une bombe ! Production et distribution Nova Express.


     Sites : http://www.novaexpressrecords.com ; http://www.simonchainsaw.com

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Goulamas'K - Gardarem la tèrra

     

    Après "Le Kri des Cigales", sortie sur le label Skalopards Anonymes en 2002, ce second album de Goulamas'K est auto-produit. Son titre s'inspire du rassemblement altermondialiste organisé sur le Larzac l'été 2003. Du rock, du ska, du punk... se mélangent sur cet album de 13 titres complétés par un bonus vidéo intitulé : "Goulamas'K dans tous ses états". Amusante, joyeuse et colorée cette vidéo donne une belle image de l'occitanie où la chaleur humaine prime. Engagés et festifs, les nouveaux hymnes de nos "vilains garçons" venus de la garrigue biterroise devraient ralier de nouveaux fanes sous leur bannière. L'album peut-être commandé ici : www.goulamas-k.com

    Gardarem la tèrra c'est aussi une association et un site Internet créés suite au succès du rassemblement, de 2003, sur le Larzac (voir plus haut). Pour en savoir plus sur cette association rendez-vous à l'adresse : http://gardaremlaterra.free.fr  
     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Oberkampf - Le Best Of

     
     Après seize ans de « purgatoire », Oberkampf a soufflé en 2002 la première bougie de son inattendue re-formation sous la férule de Joe Hell, son chanteur. Ce dernier, que nous saluons au passage, répond ici à quelques questions du Le Temps Désarticulé Webzine par courriels interposés.

    Dans quelles circonstances as-tu décidé de reformer le groupe ?

    Joe Hell : L'idée de reformer Oberkampf ne m’a pas effleuré l’esprit avant l’été 2000, quand on m’a proposé de participer à un concert avec de vieux groupes. Mais bon, ce concert n’a jamais eu lieu et il s’est transformé en un concert au Bataclan (Paris) en mars 2001.
     
    Oberkampf est une entité, une sorte de patrimoine français, non je déconne ! Ce groupe est essentiel pour moi, il est mon âme, mon chef-d’œuvre en quelque sorte, c’est assez compliqué à expliquer en fait. Toutefois, je sais qu’Oberkampf est revenu pour secouer un peu plus l’univers sonore qui vous entoure.

    Comment ont réagi vos fans à l’annonce de votre retour ?

    Au tout début de cette reformation, les gens pensaient à un canular, mais maintenant qu’ils ont vu ce qu’est Oberkampf, ils n’en croient pas leurs yeux et leurs oreilles. Désolé les mecs, mais nous ne reflétons pas le pathétisme de certains.

    Qui compose aujourd’hui Oberkampf ?

    Pat Kebra ne fait plus partie de l’aventure et c’est tellement mieux pour nous (ndlr : pourquoi ?!). Donc, Joe Hell au chant, Kata à la basse a remplacé Pat Levy dernièrement, Xoumoul est à la guitare, Nirox à la batterie.
     
     

    Oberkampf - Animal factory

    Projetez-vous de sortir un nouvel album ?

    Bien sur.  D'ailleurs nous y travaillons en ce moment. Pour tout te dire, je suis en train d’écrire les paroles.

    Avez-vous déjà enregistré de nouveaux morceaux et trouvé un label ?

    Seulement quelques maquettes, mais pour le label nous sommes chez F.G.L, mais bon, nous verrons.

    Peut-on encore se procurer vos anciens disques ?

    Non. Le stock est épuisé. Il faut se rabattre sur les conventions de disques, mais je trouve que les prix pratiqués sont un peu hors sujet. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde. La réédition est également épuisée ou

    presque et le live est toujours dans les bacs. Donc, la nécessité d’enregistrer un nouvel album est primordial ! !

    Qu’avez-vous à ajouter ?

    Rien. Sinon que, prenez soin de vous, vous êtes votre propre capital. Fermez les télés, être punk c’est refuser le mensonge.

    Joe Hell te salue.

     

    Pour aller plus loin :

     
    Depuis cette interview, Oberkampf a enregisté le très chouette album "Animal Factory" (voir la couverture plus haut) - sortie sur le label Enrage Production en 2003 - et il a donné plusieurs concerts à travers la France avant de raccrocher. De son côté, Pat Kebra, le guitariste fondateur d'Oberkampf à la fin des 70's, poursuit une "carrière" sous son propre nom. Voir, à ce propos, notre entretien de 2014 avec Pat ici. Pour finir, la page FB de Joe Hell et le site posthume : http://oberkampf.net/
     
     
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Laudanum and Psychopomp - The Mediums

     
    Créé en 1995 par Lucas Trouble, The Mediums est obsédé par les vampires et autres cavaliers sans tête. Quatrième album du groupe, Laudanum and Psychopomp est une belle réussite. Le style punk-garage-gothique de The Mediums fait merveille et les morceaux s'enchaînent avec bonheur du début à la fin de cet album. Quelques reprises (Bauhaus, Gene Vincent...) cohabitent avec plusieurs ténébreuses sarabandes punk et ritournelles cryptiques imaginées par l'ami Lucas Trouble et ses complices. Des sarabandes et ritournelles à faire parfois froid dans le dos les soirs d'orage seul dans votre demeure isolée, loin de la civilisation quelque part dans le Massif central, les Pyrénées ou les Carpates ! Euheheuheu. Produit par le label bourguignon Nova Express 21, chemin des Carrières, 71150 Chagny. Tél. : 03 85 87 11 89. Catalogue disponible sur simple demande. Laudanum and Psychopomp a été enregistré au Kaiser Studio. Bonne nuit les petits amis... et faites de beaux rêves. Vampires, fantômes... veillent sur votre sommeil. Ahahaha.
     
     
    Infos, juin 2018 : Lucas Trouble, est hélas décédé début avril 2016. Paix à son âme !
     
     
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    2 commentaires
  •  
     
     

    Ce groupe punk bordelais écume la scène hexagonale depuis plus de dix ans. L'interview ci-dessous, publiée dans un ancien LTD, a été réalisée en juillet 2003. Popo, le chanteur avait alors gentiment accepté de répondre à nos questions avant une tournée au Québec.

    En quelle année, pourquoi et dans quel contexte avez-vous créé Les Apaches ?

    Popo : "Les Apaches se sont formés en octobre 1994 dans une bourgade de la région bordelaise avec avant tout une envie de s'amuser. Mais très vite nous avons commencé à écrire des chansons et petit à petit nous nous sommes mis à faire des concerts et voilà. Depuis nous avons fait beaucoup de chemin et nous y prenons de plus en plus de plaisir. Le top pour nous c'est notre rapport avec le publique qui est plus fort de jour en jour. Ce

    milieu nous convient très bien."

    Qui sont, aujourd'hui, les membres de votre groupe de joyeux drilles ?

    "A la guitare, il y a Alex, à la basse Charly, à la batterie Vincent. L'autre guitariste est Fred qui est là depuis la formation du début tout comme moi, Popo, au chant. Nous avons aussi Laurence qui nous suit partout pour gérer le son à chacun de nos concerts."

    Parlez-nous de votre album Agitateur, sortie cette année 2003 ?

    "Par rapport au premier, je pense que le son est plus puissant. Pour ce qui est des textes, ces derniers sont dans la même ligné que ceux du premier album. Nous sommes toujours touchés par des sujets qui nous révoltent et nous disons toujours ce que nous pensons. Tous les membres du groupe participent à la création des morceaux et de la musique. C'est vraiment un travail collectif et ce encore plus sur le dernier album ou les compositions sont assez variées par les idées exprimées."

    Donnez-vous beaucoup de concerts depuis sa sortie ?

    "Depuis la sortie du dernier album on a dû faire trente concerts à travers l'hexagone dont un ou deux en Suisse. En septembre 2003 nous partons en tournée au Québec pendant environ quinze jours. Après je pense que nous allons encore faire quelques dates en France, puis sûrement préparer un nouvel album."

    Avez-vous rencontré des problèmes avec les actions des intermittents du spectacle ?

    "Non aucun problème à notre niveau."

    Avez-vous quelque chose à exprimer au sujet de ce mouvement social ?

    "Ce sujet fait couler beaucoup d'encre et encore plus depuis l'annulation de certains festivals dont celui d'Avignon. Je pense que les intermittents ont raisons. Nous sommes avec eux car nous avons des potes qui bossent dans ce milieu et qui se font exploiter."

    Quand et pourquoi avez-vous créé le site Internet lesapaches.fr ?

    "Cela fait deux ans que le site a été ouvert. Nous l'avons mis en place pour faire connaître le groupe dans d'autres pays et informer nos fans sur notre actualité (dates de concerts, sorties d'albums, photographies, etc.)"

    Que pensez-vous de ce mode de communication en plein boom ?

    "C'est une bonne chose pour faire connaître des groupes, des associations, notamment. De plus les échanges via les boites aux lettres électroniques sont plus rapides que les échanges de lettres à travers la poste traditionnelle et coutent beaucoup moins cher que le téléphone. Pour une fois le progrès à fait quelque chose de bien, selon moi."

    Publiez-vous un fanzine, animez-vous une association ?

    "Nous avons une association qui s'appelle comme le groupe « Les apaches ». Au début, nous avions à travers elle organisé quelques concerts mais nous n'avons plus le temps aujourd'hui. Désormais, cette association nous sert à gérer le groupe au point de vue financier : gestion du coût du transport pour aller jouer, fabrication de nos tee-shirts, badges, patchs, affiches... enfin tout ce qui concerne la promotion du groupe."

    Où peut-on se procurer vos disques ?

    "Il y a plusieurs moyens de se procurer nos albums. Il est possible de les commander chez Combat Rock (7, rue du Paquis, 57950 Montigny les Metz). Il est également possible de les acheter dans les fnacs, quelques magasins spécialisés et en écrivant  à l'adresse : Les Apaches c/o Thierry Esposito 170, route de Salignac 33240 Saint André de Cubzac. Nos fans peuvent aussi commander à cette adresse des tee-shirts, badges, affiches, patchs. Sinon, tous nos albums, tee-shirts, etc., sont disponibles lors de nos concerts."

    Quelque chose d'important à ajouter ?

    "Oui. Merci à toi pour cette interview. Heureusement qu'il reste encore des gens qui s'occupent de fanzines. Merci à tous les gens qui nous accueillent, nous font jouer et nous hébergent, un grand merci également à notre public, à tous les squats qui tiennent le coup. Le punk n'est pas mort et il a encore de beaux jours devant lui."

    ---------------

    Information complémentaire :

    Depuis notre échange, de l'été 2003, avec Les Apaches, le groupe a jeté l'éponge courant 2011. Sur le blog Pogo, vous trouverez d'autres précisions sur ce combo et notamment sa discographie ici

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Les Ejectés - Nightklubup

     

    Deux concerts et quatorze bonus sur deux fabuleux DVD, les Éjectes font décidément très fort ! Sur le premier DVD on découvre un concert enregistré lors du Citoyens du monde Tour 2004-2005. De retour de Pologne et Lituanie, le groupe balance entre Rude'n'Reggae, Ska, Gospel, Punk et influences arabes. Les Ejectés nous proposent de nouveaux morceaux et re-visitent leurs tubes. En bonus, deux clips dont une version inédite de "En voiture avec toi" et le clip  "La TV rend fou", notamment. Sur le second DVD, cinq membres du groupe limougeauds rendent hommage au combo anglais The Clash lors d'un concert époustouflante de réalisme ! En bonus, le documentaire "Cash on the Clash" raconte la genèse de ce projet un peu fou. Puis, quatre clips retracent l'histoire des Éjectes de 1988 à nos jours. Sur le premier comme sur le second DVD, les sons et les images sont de qualité. Ces deux nouvelles productions devraient ravir les fans des Éjectes comme ceux... de The Clash. Ils sont vendus 20 € port compris par Les Disques du Tigre, 3 rue Platon, 87100 Limoges. Tél. : 05 55 33 55 23.

     

    Site : http://www.ejectes.com/fr/

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Parabellum - Panem, Circenses et Rock'n'Roll

     
    Parabellum revient sur le devant de la scène avec ce nouvel album sortie au printemps 2005. Un album aux styles musicaux variés et convainquants.

    Déjà, pochette et livret faits de collages, dessins, photos, inscriptions en plusieurs langues... sont à la hauteur des premières galettes vinyliques du groupe. Après, le disque sur la platine, la voix de Schultz nous prend aux tripes. Les morceaux, portés par des guitares et une batterie musclés, s'enchaînent avec bonheur et sans lasser nos oreilles de fans de la première heure :-) Album de 14 titres Panem, Circenses et Rock'n'Roll est probablement l'une des meilleures galettes enregistrées par nos guérilleros du punk-rock depuis leurs débuts dans les 80's. Les morceaux "T'as vu le mec ?", "Le club des sales rêveurs", "Chaud les barons !", "Qui sont les truands ?" sont de belles réussites. Même si les paroles ne sont peut-être pas aussi percutantes qu'autrefois... du temps de "On est gourverné par des imbeciles", "Quatre garçons dans le brouillard". Des paroles écrites à l'époque en collaboration avec le légendaire Géant Vert (GVI). Panem, Circenses et Rock'n'Roll a été produit par le label Idyll. Sa distribution est assurée par Am Distribution, 22, rue Chauchat, 75009 Paris.

     
     
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires