•  

    Chronique des fous du LTD - Trois nouveaux reportages.

     

    Trois nouveaux reportages sont à lire dans notre petit rubrique  Chroniques des fous du LTD. Ils concernent un concert de Tagada Jones, le festival Blizz Art (Normandie) et une soirée au Petit théâtre des Capsuleurs (Essonne). Un grand merci à nos reporters Krol et Silver !

     
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  
     


    Festival Blizz art, à Ciral (Orne) - Le 21 décembre 2007


    "L'accueil de l'association Focsa fut excellent" 

     

     

    Après quatre heures de route, nous arrivons - Krol, Sylver et Antoine - à Ciral.

    L'accueil de Focsa - l'association organisant de ce festival sur 2 jours - est excellent. Ses membres nous conseillent d'aller au patelin d'à côté pour manger. Conseil suivi. Après un casse-croute, sur un banc par -3°, nous nous rendons au pub du village.

    Je vous recommande ce pub et son patron, Quentin, un personnage excellent !


    Retour au festival.

    Abbe sainte, le premier groupe de la soirée, monte sur scène. Waouh ça déménage ! Abbe Sainte est une formation de métaleux hardcore, originaire du département de l'Orne. Entre la puissance de la voix du chanteur et la diversité des instruments qu'ils utilisent, didgeridoos (1) et percus, notamment, cela donne un mélange détonant à consommer sans modération !

    Puis, arrive Long Time To Lay A Trash, un groupe de Briouze. Là, je dirais seulement qu'il s'agit sûrement d'un très bon combo e rock des 60's. Cependant, j'ai passé trop de temps dehors à ce moment là pour pouvoir en dire davantage sur lui.

    Viennent ensuite, les Guerillas Poubelles. Ils allient la puissance, la vitesse et les reparties cinglantes !

    Après un démarrage un peu laborieux pour cause de doigts gelés, - il est vrai qu'il ne faisait vraiment pas chaud. C'est la premiere fois que je fais un concert en anorak et mitaines -, leur set est rondement mené !
     
    Enfin, vient le tour du groupe pour lequel nous sommes venus, à savoir Tagadas Jones. Et oui, encore eux ! Première bonne surprise, Stef  - le guitariste - vient nous serrer la main à peine monté sur scène. Silver est aux anges !

    Le groupe attaque par un set furieux avec un son génial. Le même set qu'à Roissy en Brie (Voir la chronique de Sylver), avec le volume sonore et le public en plus ! Environ 300 personnes étaient en effet présentes à Ciral, mais je n'ai pas le compas dans l'oeil.
     
    En resumé, le concert des Tagada fut excellent et valait bien, selon moi, huit heures de route. Merci à vous les gars pour votre gentillesse. Quant au public Normand, il est le roi des slams. Antoine, notre troisième comparse ce soir là, a même trouvé son frère [avec barbe et cheveux longs], sur place.
     
    Amicalement Rock - Krol.


    1 - Le didgeridoo est un instrument de musique à vent utilisé par les aborigènes du nord de l'Australie. Son usage semble très ancien. Certaines personnes prétendent qu'il pourrait remonter à l'âge de pierre (40 à 60 000 ans), mais il n'existe aucune preuve de cette affirmation.

     

     

    Site francophone sur ce sujet : http://www.francedidgeridoo.com
     

    Pour en savoir plus sur le festival Blizz art : http://www.foksa.net

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  
     

     

    Soirée au squatt : Petit théâtre des Capsuleurs, le 29 décembre 2007

    "Des dessinateurs avaient pour mission de réaliser une fresque"



    Nous arrivons à Mennecy, dans l'Essonne, à 15 h 30. Merci petit GPS, nous sommes en avance comme d'habitude ! Cette fois un troisième complice est dans la voiture avec nous. Il s'agit de Cassandra, ma fille, qui, du haut de ses 10 ans, a absolument voulu nous accompagner !

     
    Une heure plus tard, nous arrivons au squatt baptisé : "Petit théâtre des Capsuleurs", après une pause café. Nous croisons déjà des têtes connues. Mr Krawëtt, un dessinateur de talent, est là. Nous rentrons pour voir la tribu des dessinateurs regroupés au sein du Collectif Humungus. Ces dessinateurs ont pour mission, ce soir, de réaliser en quelques heures une fresque pour le squatt.

    Tournée de bises. Bonjour Chester, bonjour Melvin. Deux dessinatrices sont également présentes, mais je ne les connais pas. Après un peu de retard, le premier groupe monte sur scène. Ce sont les Pogo Marto de Blois (voir une interview de ce groupe dans la rubrique "La parole aux artistes", de notre webzine). Ils nous offrent un set excellent, avec une nouvelle chanson bien ficellée.

    C'est ensuite le tour des Sarkophages. Hélas, Le son est dix fois trop fort pour nous permettre d'apprécier leur musique. C'est bien dommage ! Puis arrive sur scène Le groupe breton Dysplasie Sévère. Je ne suis pas une adepte de tout ce qui est hard-core. Leur musique a néanmoins fait le bonheur d'une partie du public présent.

    Vient ensuite un combo inconnu, avec une occupation de scène sauvage et quelques tentatives de morceaux à la Béru ! La formation suivante, En Polonais, même topo, du hard-core puissant, mais je n'accroche pas. En clôture, La société elle a mauvaise haleine, un groupe de Lille très sympathique, monte sur scène à son tour.

    Ils ont de bons textes et produisent un bon vieux punk à la française !

    En résumé ce fut une soirée très agréable, qui nous aura permis de bavarder avec quelqu'unes des personnes présentes et de voir comment la fresque évoluait de minute en minute, dans un squatt qui mérite de vivre longtemps. Merci aux organisateurs, à Sophia, Chester, Krawëtt, Alain et florent pour leur gentillesse. Et un spécial merci a Didier de la part de Cassandra !

    Krol et Silver

    Pour aller plus loin : http://squat.net/frhttp://krawett.blogspot.com/ ; http://chester.b.free.fr  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires