•  
     
    Chépa - Annonce de sortie de leur nouvel album

     

     

    Modeste combo hardecore et punk de la région parisienne, Chépa officie depuis... un certain temps. Intitulé "Casse le Masque" son nouvel album sera disponible le 22 février 2013. Un album co-produit par plusieurs label comme Ronce Records, Kanal Hysterik, Piketos Records. Il sera proposé en version LP - vinyle, 33 tours - et CD digipack. Mis à part une page sur myspace, le groupe ne dispose pas de site sur le Net et c'est bien dommage si vous désirez en apprendre beaucoup plus sur cette formation. Pour rappel, notre entretien avec Tortue, le boss de Ronce Records, est toujours à lire dans notre rubrique "Des labels, assos, distros" ICI

    La page Facebook de Chépa 

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  
     
     
    The Hooligan - La formation version 2013

     

    Punk-rock, street-punk, oï..., le trio irlandais The Hooligan puise son inspiration dans ces genres percutants. Dave Linehan, son chanteur, guitariste et fondateur, se prête gentiment ici au jeu des questions/réponses. L'artiste nous parle de sa formation talentueuse, de la vie musicale et des pubs de Dublin.

    Quand et dans quelles circonstances vous êtes-vous connus et est né votre combo ?

    Pour répondre à cette question, je me dois d’expliquer que notre premier EP "Punk Rockers & Hell Raiser", sortie en 2009, fut enregistré par moi-même – Dave Linehan - et deux amis musiciens qui ne pouvaient rester à long terme avec moi dans un projet comme The Hooligan. En conséquence, une annonce fut déposée dans le magazine irlandais "Hot Press" afin de trouver d'autres personnes intéressées. Ainsi naquit notre formation. J.P., notre batteur actuel, m'a rejoint il y a deux ans. Concernant le bassiste, nous avons quelques soucis pour en fixer un. Nous jouons souvons avec Duncan Pratt (Irlande) et Vincent Dekempeneer (Belgique).

    Peux-tu te présenter, présenter tes camarades et nous résumer vos parcours artistiques ?

    Mon premier groupe fut un Punk/Métal band qui joua un concert avant de splitter. Moi-même, le batteur et le bassiste fûmes recrutés comme "backing-band" de l’excentrique et apprécié artiste Aidan Walsh. Après cela j’ai passé quelques temps à Londres où j’ai joué avec le groupe de punk anglais Angelic Upstarts. Toutefois, le combo dans lequel je me suis le plus impliqué était The Brush Shiels Band.

    Brush Shiels est un chanteur-guitariste de Dublin à l'origine de la formation du légendaire groupe de rock irlandais Skid Row avec Gary Moore à la guitare et Phil Lynott au chant. J.P., de son coté, joua dans plusieurs groupes français dont Kurt. Ce dernier assura la première partie de Damned, Killing Joke, The Stranglers sur leurs tournées françaises.

    Le groupe apparu également sur une compilation de Boucherie Production. J.P. joua également, pendant un an, avec Paul Slack de UK Subs, dans Monica & The Explosion.

     

    The Hooligan - Le logo


    The Hooligan est une formation Rock-Oï, Punk-Rock... ou un peu tout cela à la fois ?

    Hooligan est peu tout cela à la fois, mais également un groupe basé sur la guitare à l’image des Sex-Pistols, The Clash ou The Ruts. Ces formations furent influencées par certains des grands groupes du passé mais avaient les yeux résolument ancrés vers le futur en amenant les groupes rock vers le punk.

    Quels sujets abordez-vous dans vos chansons et comment se déroule leur écriture ?

    Nous écrivons sur des sujets importants et intéressants à nos yeux. Ainsi sur notre dernier EP sortie récemment et intitulé "No Blacks, No Irish, No Dogs" ce morceau justement parle du racisme  vécu par les émigrants irlandais à Londres dans les années 1960. Ces émigrants ne voulaient pas quitter leur ile mais ils furent contraints de le faire afin de trouver du travail et d'atteindre un meilleur niveau de vie.

    Le titre "Calling Joe Strummer" est un petit hommage à Joe Strummer, l’un des grands frontmans - chef à la tête d'un groupe de musique - et philosophe du punk. "Cops & Robbers" fait référence à l’histoire de l’ennemi public français numéro 1 dans les 70’s, Jacques Mesrine. "Bandit Country" parle de la partition en deux de l’Irlande. Aujourd'hui, le sud est composé de vingt-six comtés et forme la République d’Irlande. Mais le nord, avec ses six comtés, est sous le joug de l’Angleterre.

    The Hooligan - La pochette du dernier EP


    Combien de disques avez-vous enregistré et peux-tu nous parler de cette discographie ?

    Actuellement, nous en sommes à trois disques. Le premier, comme indiqué dans ma réponse à la 1er question, s'intitule Punk Rockers & Hell Raisers et est sortie courant 2009. Sortie l'année suivante, le second, "Prodigal Son & Back On The Piss Again", contient deux nouveaux morceaux et deux versions live de chansons se trouvant sur le disque précédent. Ces CD ont été édités à 200 exemplaires chacun, seulement, et il ne nous en reste aucun. "No blacks, no Irish, no dogs", notre troisième disque (2011-2012) est un vinyl "collector" proposé en trois couleurs (vert, blanc ou orange, du drapeau irlandais), dont il est possible d'acquérir un exemplaire d'une couleur ou les trois !! Il représente le son d’Hooligan au moment de son enregistrement.

    Nous avons enregistré guitare-basse-batterie entre décembre 2011 et janvier 2012. Les voix l’ont été plus tard, lorsque nous avons eu les fonds indispensables à notre retour en studio. Ce disque est le premier à sortir sur un label connu à savoir Oï The Boat Records, basé dans l’Indiana (Etats-unis). Ce label a également produit des groupes tels que : The Old Firm Casuals, The Last Resort et Peter and The Tube Babies. Nous avons également deux morceaux sur la première compilation de Scarred For Life Records, un jeune label de Belfast, lancé durant l’été 2012. Ce label prépare quelques sorties intéressantes courant 2013.
     


    Après le disque "No blacks, no irish, no dogs", un album est-il en préparation ?

    Nous sommes rentrés en studio au mois de décembre 2011 afin d'enregistrer notre premier album. Nous avons ensuite contacté Oï The Boat Records dont les responsables ont beaucoup apprécié les morceaux que nous leur avons adressé. Ces morceaux ont suscité le pressage de notre premier vinyl et troisième disque "No blacks...". Nous avons encore cinq, six titres, inédits, déjà enregistrés mais n'ont encore mixés. Ces titres devraient constituer la base de notre premier album et ce dernier, nous l’espérons, verra le jour d’ici fin 2013.

    The Hooligan - Le vinyl tricolore


    Où les kids peuvent-ils se procurer vos disques et autres (badges, tee-shirts) ?

    Actuellement, "No blacks, no irish, no dogs" est disponible chez OÏ The Boat. Concernant nos Tee-Shirt et nos autres produits, les personnes intéressées peuvent nous écrire sur Facebook (ndlr : voir l'adresse de la page de The Hooligan, sur le réseau social américain, à la fin de la présente interview). L’ensemble sera également disponible lors de nos concerts dont les prochains en France se dérouleront le 17 mars 2013, à Saint-Gervais, au Le Repaire des Ours et le 18 mai 2013 à Rennes, au Mondo Bizarro, avec les Outcast. Patrick Claes, notre tourneur belge, prépare des
     dates pour après septembre 2013 dans son pays.

     

    Parle-nous un peu de la vie musicale, des pubs, des disquaires, etc., de Dublin

    Dublin possède une riche scène musicale et dispose de plus de lieux où jouer que n’importe quelle autre capitale en Europe. L’inconvénient à ceci c’est que le public est blasé et supporte peu les nouveaux groupes. La scène punk est modeste et concernant son public ce sont souvent les mêmes visages que l'on rencontre dans les concerts. Beaucoup gens se déplacent pour voir des groupes connus effectuant des tournées tels Rancid, The Dropkick Murphys, mais peu viennent dans les petits concerts ou/et ne sont pas conscient qu’il y a une scène locale avec de vrais talents. De leurs côtés, les pubs surfent sur les goûts de la majorité et programment surtout des groupes jouant des reprises. Dans les décennies passées, quelques disquaires indépendants été en activité à Dublin et participaient à la vie sociale de la ville, mais seul Freebird subsiste aujourd’hui.

    Désires-tu ajouter quelque chose pour nos lecteurs du Temps Désarticulé ?

    Oui, merci au Temps Désarticulé de s'intéresser à notre groupe et nous espérons vous rencontrer à l’un de nos concerts dans un futur proche. Les salles et/ou les promoteurs désireux de nous programmer peuvent joindre Patrick Claes, notre ami et agent basé en Belgique, à l'adresse électronique suivante : patrickATpclprod.be

    Pour aller plus loin :

    Le site du label américain Oï The Boat Records :
    http://www.oitheboat.com/

    La page Facebook du Repaire des Ours à Saint-Gervais-les-Bains

    La page Facebook de Hooligan Dublin

     

    Les réponses de Dave, à nos questions, ont été traduites par Patrick Claes de PLC Prod, merci à lui !!!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  
     
    Concert à la Miroiterie - Mars 2013

     

    Samedi 2 mars, Dead Kadhafis, 2Sisters, The Tusnamis, monteront sur la scène de la Miroiterie (Paris, 20e). Toujours en sursis, la salle parisienne fait preuve d'un dynamisme à saluer. La soirée débutera vers 20 heures. Prix d'entrée, cinq euros seulement !
     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Pat Kebra - Un second album bientôt sur vos platines !



    Il arrive, incessamment ! Dans quelques semaines en effet le second album de Pat Kebra, baptisé "Décoffrage", sera dans les bacs. Nous vous le présenterons lorsque nous l'aurons reçu et bien entendu écouté avec attention ;-) En attendant, nous vous invitons à faire un tour sur le site de l'artiste et mieux encore d'aller le voir en concert lui et ses musiciens s'ils passent par chez vous dans les prochains mois.

    Site : http://patkebra.com

    Mise à jour, mars 2019 : notre chronique de l'album Décoffrage

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  
    Sacrée Revanche - 100 % local et alternatif

     

    Attendue tel le messie, cette compilation Lot-et-Garonnaise de feu le fanzine Sacrée Revanche vient enfin de voir le jour. Saluons, tout d'abord, l'obstination de ses promoteurs (Quentin Askatasuna, Guillaume et d'autres), la patience de ses souscripteurs sans lesquels ce projet serait probablement resté dans un carton. Saluons, également, le beau geste des groupes ayant cédé leurs droits sur les chansons gravées sur cette galette de dix neuf titres. Minimal Social Club, Oncle Strongle, La Guèpe Ecrasée, Alshamath, Nosybe, Gravity, etc., sont les combos, aux styles variés (punk, métal, reggae, charleston, etc.), présents sur ce disque CD au son quasi-irréprochable. Parmi donc les chansons enregistrées ici nous avons été séduits par : "Un train de retard" de Minima Social Club, "Dirty mary" d'Oncle Strongle, "Défonce man" d'Orange Macadam, "Infiniment toi" de Gravity, "Pas pour moi" de Detritus and Destroyers, "Crisis time" d'Highlights, "Un gamin" d'Overdose TV, "Ils veulent" de Tchoomin. Diffusée et semble t-il co-produite par le label indépendant ADN Music Prod (lieu-dit "Mourier" 47340 Hautefage La Tour), malgré l'absence d'un livret avec les paroles et des informations sur les groupes, cette compilation vendue 11, 50 €, frais de port inclus, mérite votre soutien. Une fois les frais d'enregistrement, de gravage, etc., remboursés, les éventuels bénéfices dégagés par la vente de cette compilation seront reversés en guise de soutien au Festival de la prairie, plus vieux festival de rock en France dont la 39ème édition se déroulera le 29 juin 2013 à Agen.

    Sites :
    http://www.adnmusicprod.fr ; http://adnmusicprod.bandcamp.com

    A lire également, notre entretien avec les animateurs d'ADN Music Prod

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  •  
     
     
    Soirée de soutien aux centres de soins Zapatistes

     

    Une soirée de solidarité avec les centres de soins zapatistes (Chiapas - Mexique), se déroulera le 17 février prochain au CICP (Paris, 11e). Projection, débat, informations, concert de René Binamé, Edouard Nenez et Nunc Est Bibendum seront au programme de la soirée en question organisée par le Collectif Contre Culture. Horaires : 17 à 22 heures. Métro : Nation. P.A.F. : 5 euros.

    Pour plus d'informations : http://collectifcontreculture.blogspot.fr

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  
     
    Le logo des Ejectés

     

    Steff Tej et son combo Ejectés (Limoges) fêteront, en 2013, leurs 25 ans de concerts à travers l'Europe et au-delà. En attendant une possible interview de Steff à paraître dans les prochains mois dans Le Temps Désarticulé Webzine, nous vous proposons ici de découvrir une biographie condensée et la discographie, de son groupe, tombées récemment dans notre boite aux lettres électroniques.

    Biographie et discographie d'Ejectés

     

    Mise à jour, mars 2019 : à lire également, notre entretien avec Steff Tej

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires