•  
    ADN Music Prod - Logo blanc sur noir

     

    Fondé en 2010, ADN Music Prod est un label indépendant du Lot-et-Garonne. Ce label à taille humaine, a notamment produit plusieurs compilations dont Rockfellaz, Sacrée Revanche. Gabz et Babel, ses principaux animateurs, nous en disent ici plus sur l'origine, le fonctionnement..., de leur structure.

    Depuis quand existe votre label et pourquoi l'avez-vous baptisé ADN Music Prod ?

    Gabz : notre label associatif existe depuis 2010 et a été créé au départ dans le but de sortir le premier EP du groupe de reggae Highlights. Concernant son nom (ADN Music Prod), il a été trouvé dans l'urgence. Comme il nous fallait un truc simple et universel, nous avons choisi ADN. En référence, également, à un album d'HighTone vraiment marquant. Music par passion et Prod, pour ce qui se rapporte à la production.

    Babel : tout est dit !

    Présentez nous ses fondateurs, leurs parcours respectifs et votre équipe actuelle.

    Gabz : la composition de notre équipe est à géometrie variable. Elle évolue en effet selon les besoins et les souhaits de chacun.

    Babel : Gabz c'est le patron, comme j'aime l'appeler (lui moins). Le père fondateur de notre label c'est lui ! Sinon, actuellement notre équipe se compose en gros de cinq personnes, plus environ dix « pivots » sollicités en fonction des compétences de chacun pour un besoin précis, lorsqu'ils sont disponibles et motivés. Au-delà, nous avons un petit réseau de connaissances dans le milieu indépendant constitué grâce entre autres au web, qu'il nous arrive de solliciter parfois sur le même principe.

     

    ADN Music Prod - Highlights



    Pourquoi vous êtes-vous installés à Dondas, modeste commune du Lot-et-Garonne ?

    Gabz : Nous sommes originaires de ce coin de campagne et nous pensons pouvoir aider des groupes locaux à se développer entourés de verdure, c'est plus accueillant et stimulant. 

    Babel : Aujourd'hui la culture est décentralisée, avec les outils de communication modernes plus besoin d'être à Paris. On peut se faire sa communication en mode DIY à la maison et malgré tout réaliser un boulot qui tient la route. Nous n'allons pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'un choix militant mais pas loin. Nous avons un petit réseau de connaissances plutôt étendue - jusqu'à Lille ! - Grâce à Internet, nous pouvons monter des projets sans forcément courir tout le temps partout. Alors, pourquoi quitter notre belle région ? Il y a encore tellement à faire sur place.

    Quelle est, au jour d'aujourd'hui, la démarche de votre label et ses grands objectifs ?

    Gabz : les objectifs de notre label sont l'édition physique et numérique, la production-management et média culturel via notre webzine. Nous comptons également organiser quelques concerts. Nous avons d'ailleurs quelques dates de programmées pour la rentrée 2014. D'autre part, nous touchons à la sérigraphie et à la réalisation vidéo.

    Babel : nous avons besoin de nous structurer un peu plus. Mais, le coté « flou artistique » est aussi un choix susceptible de paraître suicidaire par les temps actuels avec toutes ces histoires de crises, d'austérité. Encore une fois, nous faisons les choses à notre sauce. Nous ne recherchons pas la rentabilité coûte que coûte. Nous préférons faire et nous faire plaisir avec des projets méritant d’être appuyés. Pour l'instant cela fonctionne, donc tant qu'on gagne on joue !

    Comment décidez-vous de produire l'album, le cinq titres, etc., d'un ou d'une artiste ?

    Gabz : cela dépend vraiment de nos affinités avec l'artiste, de ce qu'il recherche, de ses besoins. Cela dépend également de nos propres capacités et de notre temps. L'artiste doit savoir ce qu'il veut et s'impliquer dans le développement de son univers. Ensuite, notre rôle est de mettre tout cela en forme pour le public, les programmateurs et les médias. S'il n'y a rien, aucune implication nous ne pouvons rien faire.

    Babel : A la grâce de Dieu, c'est lui qui décide !

     

    ADN Music Prod - Sacrée Revanche



    Généralement, quels obstacles devez vous surmonter pour sortir un nouveau disque ?

    Gabz : financier déja ! Ensuite, comme partout j'imagine coordonner l'ensemble des protagonistes intervenant durant le processus (graphisme, communication) face aux exigences de l'artiste qui n'a - souvent - aucune notion de tout se qui se passe en dehors de la création musicale. Mais, sortir un disque n'est pas le plus difficile, le plus difficile est ensuite de le vendre ! Les distributeurs de musique physique sont assez frileux avec les indépendants à moins d’être bien coté par la presse, les blogs et faire des concerts.

    Actuellement, qui sont les artistes solos, les groupes..., soutenus par ADN Music Prod ?

    Gabz : Highlights jusqu'à la mort ! Les artistes présents sur nos compilations en téléchargement libre ont tous notre soutien, nous relayons régulièrement leur actualité. Troopers compositeur électro et Nedoua, un rappeur qui sévit en ce moment sur Montpellier, sont sur notre espace Bandcamp avec chacun un projet en téléchargement libre. Ils intègrent donc notre catalogue. Nous soutenons également la scène locale.

    Babel : les copains de Roadhouse qui se préparent petit à petit, gentiment, The Shelters, Sleep/Walk, Damst, N4mda et moi-même Babel Mondo ! C'est cool de bosser pour les autres, mais j'aimerais bien sortir un vrai truc personnel sur le label, un EP électro-industriel ou autres.

    Parlez nous de la compilation Rockfellaz, du choix des artistes et titres, de sa diffusion.

    Gabz : il s'agit du troisième volet de nos compilations en téléchargement libre et gratuit, regroupant à la fois la crème de la scène underground rock mais également des poids lourds de la scène indépendante hexagonale. Les précédentes étaient consacrées au hip-hop et à l’électro. Rockfellaz explore quant à elle le mouvement Rock dans son ensemble.

    Babel : Au départ cela devait être une compilation majoritairement punk. Puis, nous avons dû élargir le spectre suite à des désistements et contraintes/galères diverses. Globalement, nous fonctionnons au coup de coeur, la plupart des groupes sont, si ce n'est des potes, du moins de bonnes connaissances. Nous mettons en avant prioritairement ceux que nous aimons, sous réserve d'une certaine qualité. Nous ne faisons pas dans le copinage à la con, ce n'est pas le but. Nous cherchons les pépites d'abord sur place et lorsque nous tenons un "filon" nous l'exploitons. Après, nous démarchons quelques "vedettes" de la scène indépendante, histoire d'appâter les frileux avec quelques noms connus. Ainsi, tout le monde est content, les jeunes artistes se frottent aux tenors du milieu, les vieux de la vieille se rachétent une caution d'indépendants [rires] !

     

    ADN Music Prod - Rockfellaz



    Assurez-vous vous-mêmes la diffusion de vos diverses productions et si oui comment ?

    Gabz : oui, sur internet principalement concernant le format numérique. Concernant la diffusion des artistes, nous démarchons les cafés-concert, les salles, petites ou grandes, les associations, les festivals. L'ideal serait d'avoir notre propre festival !

    Babel : nos disques sont en place chez certains disquaires indépendants bordelais, toulousains et plus généralement dans le Sud de la France. Nous envisageons également d'adhérer au groupement de labels indés CD1D avec les gars de la FEPPIA (Fédération des Éditeurs et Producteurs Phonographiques Indépendants d’Aquitaine). L'idée nous botte, il faut juste que nous prenions le temps de nous en occuper. Cela nous permettrait une bien plus large diffusion avec notamment des placements sur des bornes d'écoutes et d'achats, dans des cinémas et certaines bibliothèques entres autres. D'autre part, nous aurions ainsi l'assurance d'être distribué sur la plateforme d'achats CD1D qui offre une visibilité de type "Fnac", sans vendre notre âme. De toute façon, la Fnac et d'autres gros distributeurs ne voudraient pas de nous !

    Désirez-vous transmettre d'autres informations à nos fidèles lectrices et lecteurs ?

    Notre site internet est la source de nos productions, de nos prestations, de notre webzine. Il est accessible ici : www.adnmusicprod.fr Un grand merci au Temps Désarticulé webzine !

    Pour aller plus loin :

    Notre présentation de la compilation Sacrée Revanche

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Andy K. et Noise Agents - "Nous jouerons encore longtemps du punk !"

     

    Combo punk-rock britannique, Noise Agents a sortie un séduisant premier album treize titres courant 2013. Chanteur de cette formation, Andy K. répond ici à nos questions par l'entremise du camarade Patrick de PCL Prod. Un grand merci à "Monsieur Mammouth", pour la traduction de cet entretien ;-)

    Où, quand et pourquoi avez-vous constitué le combo punk Noise Agents ?

    Andy K. : Noise agent est né lorsque le groupe Demob s'est arrêté pour cause de différents musicaux. Mais depuis, Demob a repris du service. Baz Clark (basse) et Liam O'Connell (guitare soliste) cherchaient un chanteur et un batteur. Comme nous nous connaissions tous, nous avons décidé de faire un boeuf ensemble, ce qui a donné Noise Agent en 2008. Ça a été aussi simple que cela.

    Quels sont généralement les grands thèmes abordés dans vos chansons ?

    Nous sommes trois à écrire, donc on n'est jamais à court d'idées, qui viennent principalement d'expériences vécues. On vit dans un monde où nous devons nous battre pour survivre à cause de l'égoïsme et de la corruption du gouvernement (ndlr : britannique). Nous aimons également nous amuser et rire. Sur scène, nous sommes dévoués à 110 % à nos fans !

     

    Andy K. et Noise Agents - "Nous jouerons encore longtemps du punk !"


    Où trouvez-vous votre inspiration : journaux, télé, livres, travail, rue, etc. ?

    L'inspiration nous vient d'un peu partout : d'autres groupes punk, rock, d'expériences personnelles, d'événements de la vie de tous les jours, de bonnes ou de mauvaises choses.

    Parlez-nous un peu du label Step 1 Music producteur de votre 1er album.

    Step 1 Music a cru en nous. Tony, le patron ce label, a rencontré Chris, notre guitariste, au Boston Arms à Londres et lui a demandé si on avait un label. Chris lui a répondu non, au moment où nous étions en train d'enregistrer notre premier disque. Tony nous a proposé de distribuer notre disque via son label. Nous avons tout de suite signé un accord. Notre relation avec Step 1 a débuté de cette façon.

    Parvenez-vous à vivre de votre musique ou avez-vous un job en dehors ?

    Nous travaillons tous, mais nous adorons jouer et monter sur scène. Et, qui sait... Aujourd'hui, quoi qu'il arrive mais nous continuerons à jouer du punk rock encore longtemps !

    Parlez-nous un peu des scènes punk, oï anglaises, de leur situation actuelle ?

    Au Royaume-Uni, ces scènes existent toujours, mais il y a selon nous trop de concerts et pas assez de gens pour y assister. Les organisateurs devraient discuter et ce concerter avant chaque soirée. Car, actuellement, le public est souvent contraint de faire un choix. Surtout, lorsqu'il y a cinq concerts le même soir dans une même petite ville. Ndlr : comme nous aimerions qu'il en soit de même par chez nous, au sud de Paris !!!

     

    Andy K. et Noise Agents - "Nous jouerons encore longtemps du punk !"

      

     

    Existe t-il des radios, des fanzines, des squatts..., faisant la "promo" de ces scènes ?

    La scène Anglaise est active à travers tous les supports dont tu parles, mais également dans les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Studs and Punks, Reverbnation et d'autres. Facebook et d'autres sont idéaux pour promouvoir les groupes. Mais il est triste de voir certains organisateurs utiliser exclusivement ces réseaux alors que des affiches et de bon vieux flyers devraient rester des outils importants d'annonce des concerts.

    Comment avez-vous connu Patrick de PCL Prod, Jean-Phi d'Isotope et les Subsonic ?

    Ces types sont arrivés dans notre vie juste au bon moment. Ils sont devenus nos amis car leurs coeurs sont entièrement dédiés à la musique. Nous nous sommes tous rencontrés grâce à Jean-Phi et Dave du groupe Hooligan, à l'occasion de plusieurs concerts organisés en Irlande. Depuis, Noise Agents a tourné en France avec Subsonic, et j'ai également tourné en Belgique avec mon nouveau groupe, Getagrip.

    Aura t-on le plaisir de vous voir sur scène en France, en 2014 ou en 2015 ?

    J'ai des projets de tournées pour mes trois groupes, Demob, Noise Agents et Getagrip, en espérant parvenir à organiser toutes ces tournées. Oh, et la présence de Noise Agents au festival Rebellion 2014 est confirmée ! Mes groupes écrivent actuellement de nouveaux titres pour leurs prochains albums, donc suivez-nous ! Andy K.

    Pour aller plus loin :

    Un clip du combo sur Youtube ; Notre présentation du 1er opus de Noise Agents

    La page Facebook du groupe d'outre-Manche

    Le label Step 1 Music "The sounds of the street" : http://www.step1music.com/

     
      ----

    CashbackReduction.fr

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Concert de soutien à Maloka - Les Tanneries (Dijon)

     

     Une soirée de soutien au collectif anarcho-punk Maloka, se déroulera le 5 avril 2014. Elle aura lieu aux Tanneries, un espace autogéré depuis de longues années, à Dijon (Côtes d'Or). Seront de la partie les combos Apeupresk, Psycho Squatt, Stiff Little Fingers. Concernant Heyoka, le groupe a hélas splitté voilà peu. Entrée : 6 euros. Sites : http://malokadistro.com/ ; http://tanneries.squat.net/
     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  
     
    Soirée rock n'blues

     

    Le vendredi 13 juin 2014, Crashbirds et Walter's Carabine participeront à une soirée "dirty rock'nblues, dirty comiks". Cette soirée se déroulera au l'Armony, 39 rue Ed. Vaillant (Montreuil). Les artistes et auteurs (bandes dessinées, photographies...) du collectif Kronik Komiks, seront également présents. Début la soirée à 19 heures 30.
     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  
     
    Fête de la musique prématurée

     

    Organisée par Patatr'OC, la 20e fête de La musique prématurée de Puisserguier se déroulera les 9 et 10 mai 2014. Sept combos dont Goulamas'K, Bob's Not Dead, les Sulfateurs Occitans, Farfadoli, seront de la partie. Les artistes se produiront place du Millénaire, sous un grand chapiteau ou pas si le "soleil du midi" est au rendez-vous. Entrée : gratuite ! Pour en savoir davantage :  la page Facebook de l'association Patatr'Oc  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  
    Gastéropodes killers - Old punk nevers die

     

    Les années, les présidents, les gouvernements passent, les Gastéros eux restent ! Après vingt-deux ans de concerts et de nombreux disques, ils ne semblent pas disposés à raccrocher et nous nous en réjouissons. Cinq titres brefs, sans chichis, interprétés par la voix inimitable de Nath Blue, ce présent "Old punk never die !" séduit. En français dans le texte, "Miroirs", "Full Métal Racket" sont selon nous les deux chansons les plus intéressantes de ce EP. Tout en retenu, une petite prouesse pour un groupe punk-rock, les paroles, comme la musique de ces titres font mouches. "One more time", avec un rythme reggae/ska et un chant à deux voix, est un autre morceau convaincant de cette galette. Si vous désirez vous procurer "Old punk never die !",  écrivez à Gekill Prod, 2 allée du petit chêne, 77380 Combs-la-Ville.

    Les Gastéros sont sur Facebook  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Hurricane Riders (rock garage) et les Culottes Courtes (rock alternatif), seront en concert à Lyon le 12 avril 2014. Organisée au bar Les Capucins (sur la place du même nom), cette soirée débutera à environ 20 heures. Entrée à prix libre. Concernant Hurricane, ce combo mixte de la région Rhône-Alpes, formé courant 2008, a déjà enregistré deux EP.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  •  
    La rockola - Volume 1

     

    Née le 8 mars 2013, de l'initiative de Leo, l'un des membres du groupe Che Sudaka, la Rockola ''Cavernicola'' consistait, au départ, à rassembler tous ses amis facebookiens au travers d'un juke-box virtuel, posté chaque jour sur son profil. L'objectif étant le partage musical. Mais, au vu du succès remporté par le projet au fil du temps, l'idée d'une compil a vu le jour : La Rockola  ''Insert coin vol.1'' est ainsi sorti dans les bacs, début avril 2014. Celle-ci regroupe vingt-cinq formations du monde entier. Un bon nombre de pays y est représenté : France, Belgique, Pays-bas, Espagne, Argentine, Mexique et d'autres. On y retrouve tant des musiciens de rue que des groupes indépendants comme : Che Sudaka, Los Calmantes, Microguagua, Ana Sol y la Candela ou encore Planeta Lem, sans oublier  les nombreuses autres talentueuses ''bandas'' qui composent cette compil immanquable. A la production de ce disque, on note également l'indéniable Kachafaz, autre membre du groupe Che Sudaka et Marc Llobera, leur ingénieur du son, aux manettes. Le disque est actuellement disponible auprès de nombreux 'Rockolos''.

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.facebook.com/larockolacavernicola  

    Didou LM.
     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires