• TNT - "Les labels demandent aux groupes d'êtres bons musicalement"

     

    Le trio montargois TNT s'est formé voilà bientôt cinq ans. Composé de Laurent, Fred et Silver, ce combo punk-rock a déjà auto-produit deux disques. Par une douce après-midi d'automne, Fred et Laurent ont accordé à votre serviteur du Temps Désarticulé un entretien chaleureux dont nous vous livrons ici l'essentiel du contenu.

    Pour la petite et grande histoire du groupe, Laurent, l'actuel guitariste des TNT, a rencontré Fred au Lycée dans les années 90. Nos deux futurs camarades jouaient alors dans deux formations différentes.

    "J'ai rejoint le groupe de Fred pour y jouer de la basse en 1993. Puis, pendant quelques années nous avons arrêté de jouer, relate Laurent. Par la suite, je me suis remis à écrire des morceaux dans l'idée de remonter un groupe. C'est alors que j'ai rencontré un batteur dont l'idée était de faire jouer Silver comme bassiste. Silver était partant mais le batteur lui a quitté le groupe assez rapidement. J'ai alors pensé à Fred pour le remplacer." Après l'écoute d'une maquette, Fred accepte de jouer avec Laurent et Silver.


    Une fois le groupe TNT Punk officiellement constitué - en janvier 2002 - Fred, Silver, Laurent se lancent dans de bruyantes répétitions dans la maison de ce dernier. "Au début nous jouions dans mon salon mais c'était le bazar car nous devions monter et démonter la batterie de Fred avant et après chaque répétition, se souvient Laurent. Derrière chez moi, j'ai donc fait construire un préau où abriter nos voitures et j'ai créé une petite pièce où jouer", sans déranger le voisinage.

    Qui chante dans le groupe ?

    "Silver chante sur certains morceaux, il fait tous les cœurs et il s'adresse au public présent lors de nos concerts", ajoute Laurent, l'actuel chanteur du groupe.

    Dîtes-nous en un peu plus sur votre dernier disque baptisé : "Liberté ?"

    "Nous avons sorti ce compact disque, huit titres, en avril 2005", précise Laurent.

    "Mais avant, en avril 2002, nous avions enregistré le neuf titres Adrénaline, souligne Fred. Nos deux CD ont été enregistrés à Pian'S Music, un magasin montargois d'instruments de musique. Le premier disque nous l'avons enregistré façon concert. Mais concernant le second, nous avons d'abord réalisé l'instrumentation avant d'enregistrer les paroles sur la bande. Le résultat est ainsi meilleur. Nous pensons enregistrer un nouveau disque d'environ dix titres en 2007. Mais cette fois nous passerons peut-être par un petit studio afin d'avoir un son encore meilleur. Mais bon, louer un studio coûte cher."


    Parlez-nous un peu de vos concerts.

    "Ces derniers mois nous avons joué à Vierzon, dans le Cher, et à Courtenay, dans le Loiret, précise Laurent. Notre prochain concert aura lieu au bar l'Eté Indien de Châtillon sur Loire, le 10 février."

    "Jusqu'ici nous avons surtout joué sur Montargis, notamment à Pians'Music, et sur Orléans, ajoute Fred. Comme tous les groupes nous sommes confrontés au problème de la loi sur le bruit. En raison de cette loi, les cafés organisent de moins en moins de concerts et dès que l'un d'eux veut en organiser un, il se fait souvent ennuyer par la mairie locale avec la menace d'une fermeture administrative à la clé. Sinon, c'est vraiment depuis cette année 2006 que nous commençons à bien tourner."

    "Le 17 mars nous organiserons à Solterre un concert des groupes de notre association Punkland à savoir nous-même, mais aussi les Pogomarto, de Blois, et A-lard-H, d'Orléans."


    Ndlr : Solterre est un village du Loiret situé à environ 10 km au sud de Montargis, sur la légendaire Nationale 7.

    Qui s'occupe de l'écriture des textes de vos chansons ?

    "Lorsque je fais mes chants, au départ je chante un peu n'importe quoi car je privilégie la mélodie. Au début de l'écriture du morceau liberté, par exemple, j'avais cette idée de non !, non !, n'arrêtez de chanter son nom !, en pensant à la liberté.

    Après, j'ai travaillé les couplets, précise Laurent. Lorsque j'écris les paroles d'une chanson le plus important à mes yeux est que les mots et l'idée qu'ils portent me plaisent, sonnent bien. Parfois, certains sujets bateaux rendent bien lorsqu'ils sont chantés. Depuis nos débuts, j'ai écrit une trentaine de titres."

    "Laurent nous fait lire, à moi-même et Silver, ses chansons. Si celles-ci ne nous plaisent pas nous lui demandons de recommencer. Voilà à quoi se résume notre participation !", ajoute en riant Fred.


    Quelles sont vos influences musicales ?

    "Silver est fane de Tagada Jones et Lofofora, précise Fred. Quant à moi, j'ai deux passions dont la première est les Toys Dolls. Je suis allé les voir deux fois, lors de leur dernière tournée en France. Une fois à Paris et une autre à Bordeaux où j'ai eu la chance de bavarder avec eux. Ils doivent bientôt repasser en France. Ma seconde passion c'est Lorie (rires)."

    "Moi j'aime beaucoup les Shériff, déclare Laurent. Ils m'ont fait aimer le punk chanté en français. Après, j'aime les groupes californiens comme NOFX, Offspring, des groupes de punk-rock mélodique. Il y a également Green Days mais je ne suis pas un grand fan car j'aime seulement certains de leurs morceaux. Sinon, concernant les groupes francophones, j'écoute aussi un peu Banlieue Rouge."


    Quels sont les groupes avec lesquels vous êtes en relation sur le Loiret ?

    "Sur le montargois nous connaissons les Butters Cookies avec lesquels nous avons déjà joué. Sinon nous sommes en relation avec des groupes de l'association G.S.R. ou God Saves the Rock. Avec le boss de cette association nous avons l'objectif de promouvoir trois groupes dont le notre, ajoute Fred. Lorsque nous avons une opportunité de nous fédérer et de jouer avec d'autres nous nous lançons dans l'aventure car ces occasions sont rares."

    Lequel d'entre-vous s'occupe de vos deux sites sur Internet ?

    Je travaille à mi-temps et à côté je suis étudiant. Je prends pas mal de temps, sur mes horaires d'étudiant, pour m'occuper de nos sites TNT et Punkland, explique Fred. Je fais des mises à jour régulières et parfois je change la présentation du site. Laurent et Silver me disent s'ils trouvent cela bien ou pas. Le site de TNT est très bien pour la promotion de notre groupe. Nous avons notamment de nombreux échanges avec le Québec. Si nous avions voulu nous aurions pu faire une tournée dans
    cette province du Canada cette année ou l'an prochain grâce au label québécois Punk Rebel Records rencontré par hasard sur le Net.

    Au nom de la francophonie, l 'Etat français donne de l'argent au groupe qui veulent réaliser une tournée à l'étranger. Mais bon, Laurent a peur de l'avion [ndlr : là, tout le monde éclate de rire et votre serviteur du Temps Désarticulé suggère un recours exceptionnel aux somnifères. Mais en vérité, c'est Fred qui ne veut pas prendre l'avion.] Sinon, en cargot le voyage dure huit jours aller et huit retour. Le coût serait de 1829 euros environ.


    Notre chanson "Liberté ?" est présente sur une compilation [ndlr : On Casse le Son - Volume 1] du label Punk Rebel. Nous aurions du recevoir des exemplaires de cette compilation, mais les douanes françaises ont intercepté les deux paquets de dix CD et ont détruit ces derniers. Pour les douanes, il s'agissait de contre bande de biens culturels ! Par l'intermédiaire d'Internet nous avons aussi des échanges avec une radio universitaire québécoise. Je trouve curieux cet intérêt des Québécois pour le punk chanté en français.

    Pourquoi avez-vous créé l'association Punkland ?

    Nous avons fondé cette association afin de trouver plus facilement des lieux de concert. Nous sommes actuellement trois groupes dans l'association. Nous proposons aux bars l'organisation d'un concert clé en main. Par ailleurs, si l'un des autres groupes de Punkland trouve un concert pour le n'autre nous organisons un échange des dates.

    Comment diffusez-vous votre disque "Liberté ?" ?

    "Les dix, vingt premiers ont été diffusés dans notre entourage. Après, les autres partent au rythme de un à deux disques à chaque vente ", précise Laurent.

    Fred : "Chacun de nous a gravé des exemplaires dans son coin. Nous ne saurions donc pas dire combien nous en avons gravé au total. Au début, je réalisai les livrets. Mais au bout d'un moment, j'en ai eu marre. Nous avons donc fait imprimer trente livrets dans une version plus belle. Nous avons mis en vente des exemplaires de Liberté ? sur God Saves The Rock, un site Internet dont Silver est l'un des modérateurs. Mais, le plus simple est encore d'en vendre lors de nos concerts."


     Êtes-vous en discussion avec un label en vu de l'enregistrement d'un album ?

    "Nous avons écrit à de nombreux labels sur Internet mais en général nous n'avons pas de réponse, note Laurent. Seul Silver a eu quelques réponses du genre : On étudiera votre dossier plus tard. Dans ces conditions, je pense que notre prochain disque nous le produirons avec l'aide de notre association Punkland. Selon moi, les labels attendent d'un groupe qu'il soit d'abord très bon musicalement. Mais si certains groupes sont de bons musiciens, ils n'attirent pas forcement le public" à tous leurs concerts.

    "Nous n'avons pas fait assez de dates. Lorsque nous aurons donné une centaine de concerts dont une quarantaine la même année nous intéresserons, selon moi, davantage les labels", lance Fred.


    Parlez-nous un peu plus de votre projet d'un nouveau disque.

    "Nous aimerions réaliser ce projet en 2007, précise Laurent. C'est pour cela que nous nous renseignons sur le coût de location d'un studio durant trois jours. Nous avons enregistré nos précédents disques sur une journée voire une demi-journée seulement. Donc en trois jours nous pouvons faire quelque chose de bien. Si nous enregistrons un huit titres cela ne me dérange pas. Toutefois, si nous pouvons produire un dix titres ce serait mieux."

    Fred : "Nous aimerions enregistrer un ou deux morceaux en commun avec A-lard-H et Pogomarto si notre disque est financé par notre association Punkland. Nous souhaiterions également sortir un disque purement TNT Punk et un split CD avec les potes de l'association. Le split serait idéal pour démarcher les bars."


    Au-delà de votre groupe, réalisez-vous ou avez-vous réalisé un fanzine ?

    Fred et Laurent : "Non."

    "Mais nous avons créé le collectif Objectif "n'1" ou "nain". Ce collectif promeut trois groupes dont le notre et Silent, une formation d'Orléans. Lorsque l'un des groupes est passé dans une salle de concert, il communique aux deux autres les conditions d'accès à cette salle et si l'accueil des organisateurs était bon ou non. De plus, si l'un de nos groupes à un bon plan pour enregistrer et graver des CD, il le fait partager aux deux autres. Objectif "n'1" est ainsi une communauté de moyens."


    Propos recueillis à Solterre (Loiret), le 4 novembre 2006.

    Pour aller plus loin :

    Tout d'abord, une visite s'impose sur le site officiel du groupe TNT : http://www.tntpunk.com

    Rendez-vous ensuite sur la Punkland où vous découvrirez les autres groupes de cette association (Pogomarto, A-Lard-H) et des informations sur son fonctionnement : http://perso.orange.fr/punkland/

    A ne pas manquer également, le Myspace du collectif Objectif "n'1" : Objectif "n'1"

    Incontournable aussi, le portail rock de la vaste région Centre : http://www.godsavestherock.com

    Enfin, rendez-vous sur le site du label québécois Punk Rebel Rds : http://www.punk-rebelrecords.com
     
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    1
    visiteur_BaT'NTman
    Dimanche 3 Décembre 2006 à 18:17
    C'est la classe, MERCI Jef !!!
    2
    visiteur_Punkman
    Dimanche 17 Décembre 2006 à 19:17
    OOOOOOOHHHHHHHHH!!!
    Vraiment tres bon boulot!!!
    Effectivement j'?is pas l?ais mes petits camarades n'on pas trop raconter de conneries!! LOL
    Allez encore merci
    Silver
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :