• Aaaarg ! - Numéro 4 - Mi-mai/mi-août 2014

    Aaarg - Numéro 4

     

    Comme nous le pensions de prime abord, Aaarg ! n'est pas un fanzine mais une revue, non... un pavé de 170 pages ! La bande-dessinée et la culture "à la masse", constituent la ligne éditoriale alléchante revendiquée par son équipe. Rédac'chef de la crémerie, Pierrick Starsky signe "chasse aux pauvres", l'éditorial au "vitriol" de ce numéro 4. Place ensuite à "Noticia", "Rustin" et l'hilarant "Le prince de la night" de B-Gnet, trois courtes BD d'un seul épisode. Concoctée par P. Baud, suit une désopilante "Chronique de la bouche bée" consacrée aux oubliées de la mégafaune. Des oubliées tel le megatherium - un ancêtre du paresseux - de la taille d'un éléphant "qui donne envie d'être aimable". Dans la foulée de "La faim fait sortir le loup", une BD gore de L. Ristorcelli, vient une nouvelle d'E. Paggetto. Puis, Aaarg ! nous propose un nouvel épisode coloré des "Aventures sentimentales de Carmen et Jorge", par Pierre Place. Carmen est une révolutionnaire zapatiste délurée, au colt chatouilleux, embarquée dans la révolution mexicaine. Elle et Jorge, son compagnon, nous entraînent dans leurs aventures à rebondissement, case après case et bulle après bulle. Dans la rubrique Zoom, Rica, illustrateur, nous en dit plus sur son travail, ses passions à travers un abcédaire. Depuis ses débuts, notre homme a notamment réalisé seul une BD, baptisée Minus, et de nombreux posters rock sérigraphiés.

    Dans les pages suivantes, lui et Starsky nous gratiffient "Des histoires qui finissent mal", une BD en noir et blanc. Après une nouvelle de Bourdic, le dessinateur Dav Guedin nous balance sa vision, tout sauf glamour, de "La première fois". "Le marcheur du vent", par S. Viozat et P. Vengeur, est la bande-dessinée, d'une quinzaine de pages, suivante. Au nord du canada, après la "grande folie", un bûcheron affronte ici deux crapules, des zombies et... s'en sortira t-il ? :-) Puis, fifties, vengeance et morts-vivants, sont au menu de "L'enfer d'Eddy" une BD bien noire de D. Hennebaut. Suit une captivante chronique cinéma, signée The Scag et The Floozie, consacrée au scénariste et réalisateur John Milius. Provocateur, controversé, Milius a notamment écrit les scénarios de Conan le Barbare et de l'inspecteur Harry. Nous découvrons ensuite un bleffant portfolio de portraits-dessinés réalisés par le photographe et vidéaste Thomas O'Brien. "The Golden Boy" et "Le pigeon de la dernière heure", deux BD à épisodes, concluent en beauté ce Aaarg ! Des BD et nouvelles variées, un humour potache, une maquette soignée, ce numéro, de cette revue marseillaise, est plutôt convaincant. Notre seul bémol, est l'odeur un peu forte des encres d'impression à faire fuir les narines sensibles. Pour vous procurer cette revue, rendez-vous dans l'une des bonnes librairies de l'hexagone.

    Dernière nouvelle : le magazine Aaarg ! n'existe hélas plus depuis courant 2017.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :