• Brigitte Bop - Nous sommes un groupe de twist n'punk"

     

    Basé à Orléans, mais se produisant souvent bien au-delà de l'orléanais, Brigitte Bop ou B.B. fait dans le "Twist'punk". Vous l'aurez compris, ce groupe ne se prend pas au sérieux. Guitariste du combo [comme son pote Charles], Bastos répond à nos questions entre deux concerts et la composition de nouveaux morceaux en vu d'un nouvel album.

     

    Que diriez-vous de votre musique, de votre combo a un ou une non initié ?

    Nous sommes un groupe de « Twist n' Punk ». C'est-à-dire que nous faisons du punk-rock, mais nous ne nous prenons pas au sérieux. C'est pour ça qu'on dit TWIST. On ne peut pas dire Twist sérieusement. Personne de normalement constitué ne peut dire Twist sérieusement.

     

    Quels sont les groupes francophones avec lesquels vous vous sentez proches ?

    Musicalement, nous nous sentons proches des Garage Lopez et des Prouters qui ont l'avantage d'être banlieusards, [cela est toujours mieux pour faire du Punk-rock]. Et humainement, nous sommes potes avec les Garage Lopez, Chewbacca All Stars, M 26-7, Dahu Garou, Rem and the Courbarians, Splatsh, Jackie Shane and the Bavarians et quelques autres.

     

    Lorsque vos guitares sont au placard, quels métiers exercez-vous dans ce bas monde ?

    C'est très varié. Il y a dans notre groupe un artisan maçon, un informaticien, un web-master, un fonctionnaire et un pion, soit deux dans le privé, deux dans le public et un au milieu.

     

    Comment conciliez-vous vos activités professionnelles et vos concerts ?

    Pour la plupart, nous avons choisi des métiers qui nous laissent du temps [et la possibilité de l'utiliser comme on le souhaite] pour faire du bruit. Mais de toute façon nous donnons surtout des concerts le week-end. Donc notre souci est plutôt de concilier ces concerts avec nos vies de famille car nous sommes deux et bientôt trois, dans le groupe, à nous êtres reproduits.

     

    Verrons-nous un jour Brigitte Bop jouer en première partie de Bérurier Noir ?

    J'en doute, car les Bérus ne peuvent plus jouer que dans des grandes salles ou dans de gros festivals. Or nous, nous sommes toujours dans la catégorie MST c'est à dire MJC, Salle des fêtes, Troquets. Et cela nous convient très bien.

     

     

    Brigitte Bop - Nous sommes un groupe de twist n'punk."

    Vous avez créé deux sites sur Internet. Quel est l'intérêt d'avoir deux sites ?

    Au départ, nous avions un site, sur lequel, au fil des ans, nous avons placé de plus en plus de MP3 et de vidéos. Donc, à un moment, nous n'avions plus assez de place, même si ce site est hébergé chez Free, qui offre 100 Mo d'espace disque gratis et sans pub, ce qui est déjà bien. En même temps, nous ne voulions surtout pas supprimer ce site [ndlr : en passant à un autre avec plus d'espace disque], car son adresse commençait à être bien connue et à bien circuler dans le World Wide Pogo.

     

     

    Brigitte Bop - Nous sommes un groupe de twist n'punk."

     

    Nous avons donc décidé de créer un second site, en conservant le premier pour la présentation du groupe et l'actualité, avec notamment les compte-rendus et des photos de chaque concert. Ce second site, donc, concerne le téléchargement de MP3 (environ 150 morceaux disponibles), essentiellement en live mais également quelques inédits, des vidéos (sept, à ce jour), des photographies, des fonds d'écran.

     

    Actuellement, il est hébergé chez http://www.propagande.org qui est selon nous l'hébergeur le plus punk du monde ! Gloire à lui ! Ndlr : L'adresse du premier site de B. B. se trouve dans la rubrique Liens du blog du Temps Désarticulé. Quant à l'intérêt d'avoir un (ou deux) site sur le réseau Internet, il est énorme ! Depuis que nous disposons de notre premier site, nous n'avons plus besoin de chercher des concerts, les propositions arrivent directement par courriel ! Elle n'est pas belle la vie ?!

     

    A quand un nouvel album ? Avez-vous composé et enregistré de nouveaux morceaux ?

    Nous sommes à fond dessus ! Nous limitons les concerts pour pouvoir répéter. Nous en sommes [à la mi-avril 2006] à neuf morceaux terminés. Il nous en faudrait trois ou quatre en plus, nous avons donc encore du boulot. Nous voudrions enregistrer après l'été.

     

    Envisagez-vous d'enregistrer un voire deux DVD avant la fin de cette année 2006 ?

    Nous sommes en train de réfléchir à la possibilité de produire un CD et un DVD. En fait, sur l'album précédent (Back in eul' Berry), nous avions déjà rempli notre CD ras la gueule avec seize morceaux studio, des morceaux live et une interface cd-rom avec des vidéos, des photos, des fonds d'écran, des liens vers Internet et un jeu. Donc pour le prochain, nous nous sommes demandés ce que nous pourrions faire de plus. Nous allons donc essayer de produire un CD et un DVD avec un maximum de vidéos en live et en clips. Le projet n'est pas encore ficelé mais nous récupérons, depuis le début de l'année, un maximum d'images et nous avons commencé à faire du montage. Affaire à suivre.

     

    Comment fonctionne votre collaboration avec l'ami Zéric du label Trauma Social ?

    Bah, nous sommes des potes maintenant alors nous nous disons tout, ce qui est toujours un avantage. Nous nous croisons souvent car Zéric a bien la bougeotte. Il est évidemment dans le coup pour le prochain album. Il est même obligé de bosser pour tenter de décrocher une co-production bien sympa, mais en fait, je crois qu'il aime ça. A suivre aussi.

     

    Souhaitez-vous ajouter un mot à l'adresse des lecteurs du Temps Désarticulé ?

    Les nouvelles technologies ne sont pas venues à bout du fameux "mot de la fin" des fanzines ! Alors je dirais : Que vive le rock libre !!

     

    Pour aller plus loin :

     

    Site : http://brigittebop.fr/

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :